Créer soi-même un site e-commerce avec Prestashop

Est-il possible de créer soi-même une boutique Prestashop ?

C’est une question qui revient souvent. Le forum Prestashop est très régulièrement fréquenté par des commerçants qui ont créé leur boutique eux-mêmes.

La réponse va peut-être vous étonner. Et bien oui! Vous pouvez tout-à-fait créer votre boutique en ligne vous-même. En lisant cet article, vous allez réaliser qu’en fait, c’est assez simple.

C’est assez simple ? C’est ce que je croyais au moment où j’ai commencé à rédiger cet article. Mais je vous laisse découvrir toute cette histoire par vous-même!

Mais alors chef, pourquoi existe-t-il des professionnels ? Parce que je vous propose ici une mise en place très simple pour ceux qui veulent démarrer à très peu de frais, pour voir ce que ça donne, ou pour ceux qui aiment faire tout eux-mêmes.

Est-ce que ça va marcher ? Peut-être! Pour vendre il faut des clients. Et pour avoir des clients, il faut faire connaître votre boutique… laissez votre imagination travailler!

Si vous voulez en savoir plus ou que vous envisagez un projet plus sérieux, lisez mon article…

Choisir un hébergement

Première étape, choisir une société pour héberger votre site. Il en existe des milliers. Choisissez celui que vous voulez. J’ai l’habitude de travailler avec Infomaniak et OVH pour les sites que je développe. Dans cet article, je vous guiderai dans la procédure à suivre avec OVH. Rendez vous donc sur le site d’OVH et choisissez l’hébergement qui convient… Lequel ? Puisque nous avons fait l’hypothèse que vous démarrez progressivement, le trafic sur votre boutique sera modeste, en tout cas au début. Vous pouvez choisir Webhosting > Hébergement web et sites. Vous verrez apparaître Prestashop dans les options à droite! Vous voyez, c’est simple! Au début, vous pouvez vous contenter de l’offre Perso qui coûte au moment où j’écris cet article 2,99€ HT par mois. Soit moins de 40€/an!

Suivez la procédure d’inscription et de payement en ligne. Celle-ci est claire et facile à suivre et ne devrait pas vous poser de problème particulier, sauf peut-être le choix d’un nom de domaine.

Nom de domaine ? Quésaquo ? C’est le nom usuel de votre site, celui qu’il suffit de taper dans la barre d’adresse d’un navigateur (Firefox par exemple, ou Chrome) pour accéder au site. Vous entendrez souvent parler de DNS (Domain Name System) chargé de traduire le nom de domaine en adresse IP. Vous ne devez pas vous tracasser du DNS, il est géré par votre hébergeur.

 

Nom de domaine ? Comment le choisir ? Il est composé de deux éléments distincts. Les dernières lettres, séparées du début par un point, représentent l’extension. Habituellement, elles représentent un pays (.be…) ou un domaine d’activité (.com, .org, .edu…). Puisque vous créez une boutique, la logique voudrait que vous choisissiez .com comme extension. Mais vous pouvez aussi mettre en avant le pays où vous vous trouvez, surtout si vous visez une clientèle locale. La première partie du nom est libre. Elle peut contenir des lettres, des chiffres, des tirets et des points. Elle doit être unique pour l’extension que vous choisissez. Idéalement, vous devriez choisir un nom facile à retenir et qui vous identifie clairement. Par contre, il n’est pas nécessaire que ce nom ait un lien quelconque avec vos produits. Si vous vendez des ballots de foin, ballot.be ne vous fera pas apparaître plus tôt dans Google!

Attention: trouvez un moyen fiable de mémoriser vos identifiants et mots de passe, en particulier celui permettant de vous connecter à votre compte chez votre hébergeur (OVH dans ce cas).

Installer Prestashop

Deuxième étape, installer Prestashop. L’ensemble des pages vous permettant de gérer votre site chez OVH s’appelle chez eux le manager. C’est la page sur laquelle vous devriez vous trouver maintenant. Pour installer Prestashop, choisissez Hébergements > votre nom de domaine > Modules en 1 clic > Ajouter un module > Prestashop. Laissez de côté l’option Installation en mode avancé et cliquer sur Installer. Vous devriez voir apparaître le message suivant.

L’installation prend quelques minutes. Ouvrez un nouvel onglet dans votre navigateur et entrez votre nom de domaine dans la barre d’adresse. Une fois l’installation terminée, vous devriez voir apparaître cette page:

Voilà! Prestashop s’installe par défaut avec des données de démo (on aime ou on n’aime pas…). Et vous devriez avoir reçu un mail d’OVH. Conservez celui-ci précieusement car il contient les informations qui vous permettent de vous connecter à l’administration de votre boutique.

Une boutique Prestashop se compose de deux éléments distincts. Le premier est accessible au monde entier (par défaut) quand on entre l’adresse de votre nom de domaine. Le deuxième est l’administration, qui nécessite de se connecter, et qui vous permet de gérer non seulement le contenu de votre boutique, mais aussi ses paramètres, sa structure, les modules…

En jargon Prestashop, on parle respectivement de front-office et back-office.

A ce stade, vous pouvez éventuellement empêcher l’accès à votre boutique à l’aide d’un mot de passe. Pour ce faire, suivez le guide OVH Comment protéger l’accès a un répertoire par une authentification ?

Quelques informations techniques

Vous n’en aurez pas besoin tout de suite, mais autant vous expliquer les portes d’entrée de service dont vous disposez désormais. Hormis l’accès au Manager d’OVH, qui vous permet de gérer votre nom de domaine, votre hébergement et vos adresses mail, il en existe deux autres: l’accès FTP aux fichiers de Prestashop et l’accès direct à la base données.

Accès FTP

Note: n’allez pas mettre le souk dans ces fichiers, vous risqueriez que votre site ne fonctionne plus…

FTP est un protocole qui permet de transférer des fichiers entre deux ordinateurs via internet. En vous rendant dans le Manager d’OVH > Hébergement > votre nom de domaine > FTP – SSH, vous pourrez consulter les informations qui vous permettent de vous connecter via FTP à l’espace de stockage de votre hébergement, là où sont enregistrés les fichiers de votre installation Prestashop. Mais la solution la plus simple consiste à y accéder via le bouton FTP Explorer à droite en haut.

Prestashop est installé dans le répertoire www. Ne touchez à rien pour le moment et fermez la page!

Accès à la base de données

Prestashop enregistre toutes les données de votre boutique (catégories, produits, clients, commandes…) dans une base de données de type MySQL. Toutes les données à l’exception des images, qui sont stockées parmi les fichiers de votre site, dans le répertoire www/img. Pour accéder directement à la base de données, on utilise généralement un programme appelé phpMyAdmin (parce qu’il est écrit en php, un langage de programmation très utilisé pour les applications internet). Vous pouvez accéder à phpMyAdmin directement à partir du manager OVH: Hébergement > votre nom de domaine > Base de données > … > Accéder à phpMyAdmin. Et là, vous avez un problème parce que vous ne connaissez pas le mot de passe…

Astuce pour récupérer le mot de passe pour accéder à votre base de données Prestashop installée chez OVH. Si vous choisissez l’option Changer le mot de passe, votre installation Prestashop ne fonctionnera plus! Mais il est possible de récupérer ce mot de passe en vous connectant au FTP Explorer tel qu’expliqué ci-dessus. Ensuite, trouvez le fichier www/app/config/parameters.php. Cliquez et choisissez Ouvrir avec Notepad. Le mot de passe se trouve juste après ‘database_password’ =>. Copiez le, sans les guillemets simples qui l’entourent.

Notez que toutes les tables sont préfixées d’une chaine aléatoire, question de sécurité… Comme pour les fichiers, ne touchez surtout à rien pour le moment et fermez la page!

Ensuite ? Suivez Preston!

Note: vous allez constater que votre boutique est assez lente, surtout la première fois que vous accédez à une page. D’une part, n’attendez pas des merveilles de performances d’un hébergement à 3€ par mois. D’autre part, ce temps est dû à la mise en cache de certaines données par Prestashop et le serveur. Vous constaterez que les accès consécutifs sont plus rapides.

Commencez par vous promener dans votre boutique en entrant votre nom de domaine dans la barre d’adresse de votre navigateur. Vous sentez l’odeur du bois et de la peinture neuve. Vous êtes le premier à rentrer dans votre magasin! Savourez un instant ce moment. Puis baladez-vous dans les rayons, regardez les produits, ajoutez-en à votre panier, passez commande…

Vous pourriez aussi lire mon article Prestashop: concepts et fonctions de base, histoire de vous familiariser avec les termes employés et les fonctions du logiciel.

Ensuite, entrez dans l’arrière boutique, là où se trouvent vos bureaux, vos zones de préparations de colis et votre entrepôt: le back-office de Prestashop. Vous trouverez le lien dans le mail qu’OVH vous a envoyé. Conservez-le bien car le nom de la page « admin » de votre boutique est généré aléatoirement au moment de l’installation de Prestashop, pour des questions de sécurité. Entrez le nom d’utilisateur et le mot de passe qui se trouvent dans le mail d’OVH et… surprise, Preston est là. Il vous attendait et vous accueille. Je vous suggère d’accepter son invitation à guider votre visite.

Note: je vous conseille d’utiliser un ordinateur plutôt qu’un tablette pour travailler confortablement dans votre back-office.

Vous constaterez probablement que Prestashop vous propose de mettre à jour votre version.

Mettre à jour la version de Prestashop

Avertissement: ne faites pas la mise à jour! En effet, après avoir résolu le problème de l’installation proprement dite, Preston ne fonctionnait plus. Je n’ai pas testé plus loin mais probablement que d’autres fonctionnalités ont été affectées. Ne pensez pas que les problèmes soient dus à OVH. Sur d’autres boutiques Prestashop, hébergées chez Infomaniak, les mises à jour fonctionnent sans problème. Mais ce n’est pas pour cela qu’il n’y a aucun problèmes. Par exemple, certaines fonctions du back-office ne fonctionnaient pas chez Infomaniak, alors que la même boutique fonctionnait parfaitement dans mon environnement local! Bienvenue dans le monde de l’informatique…

Au jour où j’écris cet article, OVH installe la version 1.7.1.2 alors que la version 1.7.3 est sortie depuis peu. C’est donc le moment de faire une mise à jour. Pour ça, rendez vous dans Personnaliser > Modules et Services > Sélection. Dans la zone de recherche en haut à droite, entrez « 1-click upgrade » et installez le module du même nom (gratuit). Vous verrez apparaître brièvement une boite verte en haut à l’extrême droite vous disant que l’installation s’est déroulée avec succès. Cliquez alors sur Configure dans la boite du module.

Étant donné que votre boutique est pour l’instant vide, vous pouvez ignorer l’avertissement en rouge vous ordonnant de faire une sauvegarde manuelle. Ensuite, dans la zone Liste des points à vérifier… vous constaterez que vous avez deux croix rouges (si tout s’est bien passé avant). Cliquez sur le bouton Mettre la boutique en mode maintenance. Ensuite, allez dans Configurer > Paramètres avancés > Performances > Cache > Utiliser le cache > Non. Puis cliquez enregistrer. Attention, cette option est tout en bas, ne la confondez pas avec celle qui se trouve en haut et qui concerne le cache de Smarty.

Retournez maintenant dans Personnaliser > Modules > Modules et Services > Installed modules > 1-Click Upgrade (ouf). Tous les voyants devraient être au vert. Vous pouvez lancer la mise à jour.

Et… c’est la que vous faites connaissance avec les joies de Prestashop, d’OVH, d’internet, de l’informatique… car rien ne se passe!

Vous avez de la chance, j’ai cherché pour vous dans les forums. Et j’ai trouvé la solution. Va falloir soulever le capot! Le problème est lié à des droits d’accès sur un répertoire de l’installation de Prestashop. Pour corriger le problème, suivez la procédure pour vous connecter au FTP Explorer d’OVH (ci-dessus: Accès FTP). Trouvez le répertoire contenant les fichiers d’administration. Il commence par admin suivi de quatre chiffres (ou alors c’est le seul qui a comme nom une suite inintelligible de lettres et de chiffres). Une fois dedans, cochez la case à gauche de autoupgrade puis cliquez le bouton Chmod en haut à droite. Dans Chmod value: 755. Cochez la case Etablir le chmod pour les sous-dossiers… puis cliquez sur V.

Ensuite, entrez dans le répertoire autoupgrade, sélectionnez tous les fichiers (pas les dossiers) et appliquez leur un chmod 644 de la même façon.

Recommencez la mise à jour dans le back-office de Prestashop. Ce coup-ci, ça devrait marcher. Note: la mise à jour peut prendre plusieurs minutes. Déconnectez-vous puis reconnectez-vous pour avoir à nouveau accès au back-office. N’oubliez pas de réactiver le front-office: Mode Maintenance > Activer la boutique > Oui > Enregistrer.

Revenez à Preston pour poursuivre sa visite guidée

Et… c’est là que rencontrez à nouveau les joies de Prestashop, d’OVH, d’internet, de l’informatique… car rien ne se passe! Vous avez beau cliquer sur le bouton reprendre, rien ne se passe.

Là, j’en ai eu marre et j’ai laissé tomber, du moins pour l’instant. Finalement, j’ai cru qu’il était possible de créer soi-même, sans connaissance technique particulière, une boutique Prestashop. Il semblerait que la réponse ne soit pas si positive. Et si vous y arrivez, rien ne dit que vous ne serez pas confronté un jour ou l’autre à un problème que vous mettrez beaucoup de temps à résoudre. Ou pour lequel vous finirez par engager un professionnel. Mais au final, c’est peut-être une bonne nouvelle! Si vous avez les moyens de payer un pro pour s’occuper des aspects techniques de votre boutique, c’est que les affaires ne vont pas si mal!